Cabbale.org

le gouvernement et les droits de l’homme

Livre le 3ème oeil et l'infini : Gouvernement, l'homme et ses droits.

les droits de l’homme face au gouvernement


L’Académie d’Hermès


Un gouvernement inique, drapé dans sa toge faussement démocratique, c’est le mal qui se travestie en "bien" pour usurper le pouvoir suprême !

  • Extraits du livre le Troisième oeil et l’infini, en téléchargement gratuit.


Le gouvernement et les droits de l’homme dans le jeu de cabbale.

Livre le 3ème oeil et l’infini : Gouvernement.

Le mépris des droits de l’homme par la Nation


L’Académie d’Hermès


Téléchargement GRATUIT du livre : Le Troisième Oeil et l’infini.


Le Citoyen et le Gouvernement.

  • Extrait du livre en Téléchargement GRATUIT : Le Troisième Oeil et l’Infini

L, jeu cabbale livre (JPG) ’eggrégore Nation et son gouvernement sait pertinemment que le meilleur moyen de maintenir un peuple en servitude c’est encore de le maintenir dans l’ignorance de ses droits ; voilà d’abord ce que s’efforce de maintenir l’Education Nationale, suivant les instructions du gouvernement.

Et tous ses membres sont complices de cette volontaire aliénation des libertés, Assemblée Nationale incluse, car c’en est une aliénation, et probablement la plus implacable, qu’orchestre un gouvernement en instruisant pas correctement les jeunes générations qui lui sont confiés.

Ce citoyen que l’on aura volontairement maintenu dans l’ignorance et la compréhension de ses droits, sera toujours dans la soumission aux instruments de l’eggrégore Nation et de son gouvernement et qui s’exerce par le truchement de ces administrations que sont, les forces de l’ordre, la pseudo Justice, les organisations qu’il instrumentalise, comme les Ordres des médecins, des Avocats, des Architectes Etc....

Le Gouvernement et l’asservissement par la peur et l’ignorance des peuples.

Il sera toujours maintenu dans la Peur, instrument le plus efficace pour un gouvernement, de la Loi qu’il ignore, et que de par la Loi il est de toute façon obligé de connaître (ce qui fait que sa propre ignorance devient son accablante condamnation préventive et sa propre camisole spirituelle). Accessoirement l’ignorance crasse dont font si souvent preuve les professionnels du droit , magistrats inclus, ne leur est pas opposable, ni d’ailleurs au gouvernement, ce qui constitue une violation du principe d’égalité selon la déclaration même des droits de l’homme : (Art 6 : Elle doit être la même pour tous, (la Loi) soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse).

Donc, les enseignants qui maintiennent dans l’ignorance de leurs droits, les générations d’hommes et de femmes que les gouvernements ont charge d’éduquer, deviennent les complices actifs de la dictature que fait régner l’eggrégore Nation et tombent dans le travers de dévoiement et le vice que le préambule de cette déclaration des droits de l’homme si inspirée dénonçait déjà en son temps :

« Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme, afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous. »

Non seulement, nos petits profs de l’Education Nationale concourent au malheur de tous, mais en plus ils entretiennent la corruption des gouvernements, c’est écrit noir sur blanc !

Une des premières Vertus cardinales de la Cabbale est la Justice ; c’est le nom que le gouvernement donne à une de ses administrations, qui est réputée pour sa très petite vertu, comme les dames du même nom...

La justice (administration) est au vice, ce que la Justice (vertu cardinale) est à la vertu.


Jeu de l’oie, jeu de la Mère l’Oie, de l’amère loi, une case différente à chaque page, cliquez !


Maintenant le deuxième tome du livre de la Cabbale source : la Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée, deux fois plus riche que le premier, est offert en téléchargement GRATUIT.



Les droits de l’homme dans le jeu de cabbale

Livre le 3ème oeil et l’infini Gouvernement et innocence.

Le gouvernement, les droits de l’homme dans le quotidien.


L’Académie d’Hermès


Téléchargement GRATUIT du livre : Le Troisième Oeil et l’infini.


l’Homme est présumé coupable par le gouvernement, comme le faisait l’ancien régime !

  • Extrait du livre en téléchargement GRATUIT : Le Troisième Oeil et l’Infini.

L, jeu cabbale livre (JPG) a présomption d’innocence a été instituée parce qu’il avait été mis en évidence, par une longue pratique du totalitarisme du gouvernement Royal, que prouver son innocence était virtuellement impossible, et laissait à tout interlocuteur, de mauvaise foi, obtus ou congénitalement crétin, comme il y en a hélas beaucoup trop au service d’un gouvernement, toute latitude pour ne pas admettre cette démonstration d’innocence.

Mais la présomption de culpabilité était aussi un merveilleux et puissant moyen d’asservissement, que l’eggrégore Nation et son gouvernement ne se résout toujours pas à voir disparaître. Alors, entre un habile maintien des populations dans l’ignorance de ses droits, des glissements répétés dans la rédaction de textes législatifs ambigus concoctés par le gouvernement, et la jurisprudence complice qui la transforment en fait établi, la présomption de culpabilité est devenue la règle pour le gouvernement et dans tous les rouages de la société, la présomption d’innocence de plus en plus l’exception.

Dans l’Article 6 il est dit : - ...Tous les citoyens, étant égaux à ces yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Indépendamment du fait que pour l’application effective des Droits de l’Homme, il a été nécessaire de procéder à la suppression des privilèges (Nuit du 4 août 1789), sans laquelle suppression, cette Déclaration n’était applicable par aucun gouvernement ; ce qui suppose que toute réactivation de privilèges est nécessairement une violation de la Déclaration des Droits de l’Homme. L’Art 6 précise clairement :

l’admission à toutes dignités, places et emplois publics selon les seuls critères des capacités, vertus et talents

Ce qui fait de la garantie de l’emploi à vie des fonctionnaires qu’accorde le gouvernement, - qui ne repose sur aucune raison objectivement défendable autre que celle d’un privilège, et le maintien d’un fonctionnaire dans le statut public, même lorsque l’utilité de son poste à disparu -, est une VIOLATION FLAGRANTE de la Déclaration des Droits de l’Homme, et par voie de conséquence de la constitution.

Et les gouvernements feraient bien de se souvenir de l’article 12 de la Déclaration des Droits de l’Homme :

Article 12 - La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux à qui elle est confiée.


Jeu de l’oie, jeu de la Mère l’Oie, de l’amère loi, une case différente à chaque page, cliquez !


Maintenant le deuxième tome du livre de la Cabbale source : la Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée, deux fois plus riche que le premier, est offert en téléchargement GRATUIT.



Gouvernement : droits de l’homme.

Livre le 3ème oeil et l’infini : Le Gouvernement et la loi.

Gouvernement et jeu de cabbale


L’Académie d’Hermès


Téléchargement GRATUIT du livre : Le Troisième Oeil et l’infini.


Le maintien des privilèges par le gouvernement.

  • Extrait du livre en Téléchargement GRATUIT :Le Troisième Oeil et l’Infini.

I, jeu cabbale livre (JPG) ndépendamment du fait que pour l’application effective des Droits de l’Homme, il a été nécessaire de procéder à la suppression des privilèges (Nuit du 4 août 1789), sans laquelle suppression, cette Déclaration n’était applicable par aucun gouvernement ; ce qui suppose que toute réactivation de privilèges, par un gouvernement est nécessairement une violation de la Déclaration des Droits de l’Homme. L’Art 6 précise clairement : l’admission à toutes dignités, places et emplois publics selon les seuls critères des capacités, vertus et talents, ce qui fait de la garantie de l’emploi à vie des fonctionnaires, - qui ne repose sur aucune raison objectivement défendable autre que celle d’un privilège, et du maintien dans le statut public, même lorsque l’utilité du poste à disparu -, est une VIOLATION FLAGRANTE de la Déclaration des Droits de l’Homme par le gouvernement, et par voie de conséquence de la constitution.

Article 12 - La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux à qui elle est confiée.

Je laisse à chacun le soin de prolonger les implications de cet Article 12, qu’il me soit juste permis de préciser que nos gouvernements n’ont jamais de problème de sécurité, la force publique ne leur est jamais comptée, mais si un citoyen demande protection, dans une banlieue sous l’emprise de voyous ou trafiquants de drogues, on leur opposera toujours la faiblesse des moyens et des effectifs, ou le fait que la police refuse d’exposer ses membres à l’insécurité et la violence, que par incompétence et irresponsabilité cette police a pendant de nombreuses années, laissé se développer... Comprenne qui pourra...

Qui contôle le gouvernement puisque le citoyen ne peut plus le faire ?...

Article 14 - Les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi.

Essayez de demander à un gouvernement ou une administration de constater le suivi de l’emploi de la contribution publique, rien que le non-respect de cet article démontre l’état de corruption totale de la techno-structure, et de ses agents les fonctionnaires, le secret et l’obscurité sont les conditions indispensables d’un gouvernement totalitaire.

Et s’il fallait une confirmation, la clarté de rédaction de l’Article 15 - « La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration ». ne permet, sur ce sujet, aucune argumentation spécieuse ou de sophiste, en n’oubliant jamais que ce principe est réputé imprescriptible, inaliénable et sacré, ce qu’ignore allègrement tous les gouvernements.

Il est donc évident que conformément à l’Article 16 : « Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution »., nous n’avons pas de constitution et qu’il nous est tout à fait possible d’invoquer, contre un gouvernement une liberté, elle aussi imprescriptible, inaliénable et sacrée a savoir : Art 3 « la résistance à l’oppression »., et tout ce qui n’est pas conforme à la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, est une oppression !

Imaginez un instant que nous soyons tous correctement instruits de nos droits opposables à l’ensemble du corps social, comme le dit si bien le préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, y aurait-il autant de fonctionnaires en surnombre dans la nomenklatura de l’eggrégore Nation et de son gouvernement ?

Y aurait-il un gouvernement qui oserait faire autant de Lois spoliatrices de nos Libertés individuelles, au profit des pseudo libertés du collectif ?

Y aurait-il un gouvernement qui accepterait qu’il y ait autant de présumés innocents, en situation de présumés coupables ?

Y aurait-il autant de peur dans le coeur de chaque citoyen lorsqu’il est confronté à l’une des officines du gouvernement ?

Alors, qui osera prétendre, que le maintien dans l’ignorance de ses droits fondamentaux, de toute une population d’hommes et de femmes, n’est pas un comportement nuisible et une injure faite à la mémoire de tous ceux, qui, dans la fleur de l’âge, sont morts en combattant les armes à la main, pour que nous puissions hériter de ce trésor d’humanisme et de liberté, sans autre effort à faire que celui qui consiste à le revendiquer.


Jeu de l’oie, jeu de la Mère l’Oie, de l’amère loi, une case différente à chaque page, cliquez !


Maintenant le deuxième tome du livre de la Cabbale source : la Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée, deux fois plus riche que le premier, est offert en téléchargement GRATUIT.



L’homme vulnérable, face au gouvernement.

Livre le 3ème oeil et l’infini : Les privilèges du Gouvernement.

Atteinte aux droits de l’homme dans le jeu de cabbale...


L’Académie d’Hermès


Téléchargement GRATUIT du livre : Le Troisième Oeil et l’infini.


L, jeu cabbale livre (JPG) ’effet de l’ignorance sur les droits de l’homme.

  • Extrait du livre en Téléchargement GRATUIT : Le Troisième Oeil et l’Infini.

-  Elfi : Mais que je sache, la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789 n’est pas un secret jalousement gardé et inaccessible, chaque personne a la faculté d’en prendre connaissance quand bon lui semble, et d’en penser ou d’en faire ce qu’il veut ?

-  C’est exact, mon Elfi, chacun peut en prendre connaissance, comme chacun peut prendre connaissance de la théorie de la relativité générale, ou du fonctionnement d’une centrale nucléaire, mais si cette personne n’a pas la formation intellectuelle en rapport, crois-tu sincèrement que cela lui permettra d’en comprendre le sens, d’en appréhender les réalités, d’en voir les implications pratiques ? Ces textes, sans la formation idoine, restent des textes totalement hermétiques au verbe mort, lorsqu’ils sont lus par des profanes non instruits. Mais imaginons qu’une personne décide de combler ses lacunes, et de s’instruire des implications réelles que contient la Déclaration des Droits de l’homme de 1789, qu’elle finisse par en être profondément pénétrée, cela ne serait pas suffisant pour donner de la force à cet eggrégore, dont la puissance se calcule au nombre d’adeptes qui se réclament ouvertement de lui.

Car il est manifeste que cette Déclaration des Droits de l’homme avait pour objectif évident de faire naître un puissant eggrégore libérateur et spirituel, par l’adhésion, je devrais dire l’appropriation, que devait en faire chaque homme et femme de ce pays. Cet eggrégore, par cette puissante adhésion populaire, devant venir s’opposer à celui existant à l’époque (le gouvernement du pouvoir Royal, centralisateur tyrannique et totalitaire) et qui ne tenait pas plus que ça à disparaître corps et bien, eu égard aux colossaux intérêts et privilèges, de ceux qui lui avaient donné naissance et le maintenaient en vie depuis si longtemps.

Ne pouvant plus faire disparaître les principes de cette Déclaration des Droits de l’homme, (l’impuissance de la terreur qui avait instrumentalisé dans ce dessein ayant échouée) ce puissant eggrégore qu’est le gouvernement s’est évertué à les neutraliser au point de les rendre inopérants, par les manipulations que je décris ci-dessus. Car il est bien évident que si chaque homme et femme de ce pays était correctement instruit du contenu et des applications de cette Déclaration des droits de l’homme, au point d’en faire, comme il était prévu que cela soit, le fondement de la morale politique et sociale commune auquel chacun adhère par conviction, la puissance de cet eggrégore de ce nouveau gouvernement serait telle, que les conséquences deviendraient vite incalculables.

Quand le gouvernement respectera-t-il les droits de l’homme ?...

La moitié des Lois et règlements provenant des gouvernements antérieurs, devrait être supprimée, il n’y aurait plus de place pour des privilèges qui ne soient pas rigoureusement conformes à l’Art 1 :

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. »

Ce qui implique qu’une distinction qui ne repose que sur l’intérêt d’un particulier ou d’un groupuscule disparaisse. Quant à l’autre moitié des Lois et règlements, il serait indispensable d’en réécrire les formulations, pour les rendre parfaitement compatibles dans leurs applications, avec la Déclaration des Droits de l’homme de 1789.

Il n’y aurait plus de statut de fonctionnaires à vie, avec l’invraisemblable cohorte de privilèges, passe-droits, irresponsabilité et autres avantages occultes ou habilement dissimulés. Ce qui aurait pour avantage direct, de faire que les administrations ne considèreraient plus l’administré comme l’usager (ce qui veut dire trop souvent dans l’esprit de ses agents, à jeter après usage) mais comme des clients au service desquels ils se doivent d’être, comme c’est la pratique dans la société civile.

La France, qui n’est pas mieux administrée que les pays comparables (au contraire), est réputée pour avoir un surplus d’1 million de fonctionnaires... Ce qui veut dire qu’elle a 1 million de fonctionnaires en trop, ce que sait le gouvernement, qui ne sont d’aucune « utilité commune », mais qui servent de supplétifs et d’adorateurs à l’eggrégore Nation et de son gouvernement...

Indépendamment de la formidable économie que cela permettrait de réaliser sur les dépenses publiques, et donc sur la part contributive de chacun à ces dépenses, il y aurait autant de tracasseries en moins, qu’il y aurait de fonctionnaires en moins. La puissance Publique ayant fait depuis longtemps la démonstration de son inefficacité à faire ce que la société civile réalise toujours plus efficacement qu’elle.

Dans l’immense majorité des cas où le gouvernement intervient en lieu et place du civil, non seulement il n’est pas « d’utilité commune », mais il serait plutôt de nuisance commune.


Jeu de l’oie, jeu de la Mère l’Oie, de l’amère loi, une case différente à chaque page, cliquez !


Maintenant le deuxième tome du livre de la Cabbale source : la Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée, deux fois plus riche que le premier, est offert en téléchargement GRATUIT.



Gouvernement droits de l’homme.

Livre le 3ème oeil et l’infini : Justice et Gouvernement.

Justice d’un gouvernement et jeu de cabbale


L’Académie d’Hermès


Téléchargement GRATUIT du livre : Le Troisième Oeil et l’infini.


Petit exemple de probité d’un gouvernement.

  • Extrait du livre en Téléchargement GRATUIT : Le Troisième Oeil et l’Infini.

P, jeu cabbale livre (JPG) endant des années, les Tribunaux ont rendu des jugements favorables au gouvernement et à son administration fiscale ; notamment lorsqu’elle avait inversé le principe de la présomption d’innocence de la Déclaration des Droits de l’Homme, en présomption de culpabilité. Alors qu’il était patent que l’interprétation que le gouvernement faisait des textes de la déclaration des droits d el’homme, était totalement contraire à l’esprit et à la lettre.

Jusqu’au moment où la cour Européenne a pu sanctionner ces pratiques, ce qui est souvent arrivé à l’Etat Français et son gouvernement, et ce qui démontrait bien, soit d’une part, l’extrême incompétence de nos tribunaux et de leurs magistrats, soit d’autre part l’extrême collusion de l’ensemble des officiants de la justice, avec le pouvoir du gouvernement auquel elle est rattachée directement. D’ailleurs, lorsque cette collusion est moindre, et que certains magistrats rendent des jugements qui mettent en difficulté le gouvernement ou une administration, et surtout la fiscale, il est fréquent que cette dernière, entre autres, pour vider de son contenu le jugement rendu, fasse adopter, dans des délais d’une brièveté époustouflante, - ce qui en dit long sur l’asservissement du « législateur »-, des textes fourre-tout qui viendront invalider l’expression du droit et de la justice rendue... Au nom du peuple le seul souverain.

Le gouvernement, et ceux qui le servent, s’estimant probablement comme l’ancien régime de droit divin, et donc au-dessus des Lois, et de cette épouventable déclaration des droits de l’homme et s’en exonère régulièrement. Et si par un heureux hasard, - car il ne peut s’agir maintenant que de cela -, un citoyen obtient condamnation du gouvernement à son profit, il ne trouvera jamais les moyens de mettre ce jugement à exécution. Les dés sont pipés de bout en bout du processus judiciaire.

Mais que cela n’empêche pas de véhiculer la sempiternelle litote du : « faites confiance à la justice de votre pays », c’est une méthode comme une autre pour ne pas sombrer dans la déprime ; je me demande même si c’est pas un slogan pour servir la propagande du gouvernement.

Le gouvernement et la collusion des pouvoirs.

Les magistrats (ceux debout, comme ceux assis) sont si peu au fait (ou trop au fait) du contenu de la Déclaration des Droits l’Homme, qu’il rendent à tour de bras des jugements ou des décisions de justice contraires à cette Déclaration, empêtrés qu’ils sont dans des textes si abondants, si mal rédigés, si contradictoires, qu’ils finissent par en perdre leur bon sens et leur latin. Eux, vous diront sincèrement qu’il leur est impossible de connaître toutes les Lois, décrets, règlements, jurisprudences, ce qu’humainement nous n’aurons aucun mal à leur accorder. Mais ne vous faites pas d’illusion, ce n’est pas parce que les professionnels qu’ils sont, ne sont pas en mesure de connaître toutes les Lois, et y compris les droits de l’homme, qu’ils ne vous condamneront pas pour autant, au nom du principe si confortable et si commode que toi homme, femme, qui n’a reçu aucune formation sur ce sujet de l’Education Nationale, qui n’a aucune compétence en la matière, qui a été maintenu volontairement dans l’ignorance de tes droits, qui n’a pas le temps nécessaire pour te tenir régulièrement informé de la nouveauté et la profusion délirante des textes, tu te dois de n’en ignorer aucune... Loi !

Fais confiance à la justice de ton pays, sous contrôle du gouvernement, pour te rappeler sévèrement, que si à l’impossible nul n’est tenu, le mouton de citoyen doit quand même faire ce miracle sauf s’il à la chance d’être fonctionnaire...

Nul n’est censé ignorer la loi !... Dura lex, sed lex !


Jeu de l’oie, jeu de la Mère l’Oie, de l’amère loi, une case différente à chaque page, cliquez !


Maintenant le deuxième tome du livre de la Cabbale source : la Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée, deux fois plus riche que le premier, est offert en téléchargement GRATUIT.



Le droit de vote et le gouvernement

Livre le 3ème oeil et l’infini : Pourquoi il est plus civique de ne pas voter.

Vote et réalité dans la cabbale


L’Académie d’Hermès


Téléchargement GRATUIT du livre : Le Troisième Oeil et l’infini.


Le droit de vote et l’imposture diabolique.

  • Extrait du livre en Téléchargement GRATUIT : Le Troisième Oeil et l’Infini.
(JPG)
Jeu, cabbale, livre

i les électeurs prenaient le temps de réfléchir sur les résultats, avec une vision plus conséquente de l’histoire, du fameux droit de vote qui leur est présenté comme l’Alpha et l’Oméga de l’acte civique, ils ne pourraient que constater l’incontestable duplicité de langage de la part de ceux qui en font une savante propagande et leur gagne pain.

Dans le livre : Le Troisième Oeil et l’Infini, offert GRATUITEMENT en téléchargement sur ce site :

Il est parfaitement démontré qu’il est aujourd’hui politiquement plus responsable de ne plus voter, plutôt que l’inverse.

La terrible désinformation, implacablement contrôlée par des mécanismes, qui ne sont même plus subtils, permet aux nouveaux « aristocrates », - derrière le faux nez et la fausse barbe de médias libres, mais dont chaque agent (journalistes, patron de presse, dirigeants de radios ou télés), sont sous influences, encartés et encadrés -, de contrôler par des organismes et autres conseils supérieurs, chargés de rappeler à l’ordre tout déviant du politiquement correct, l’ensemble d’une propagande massive.

Face à ce fléau du totalitarisme faisant peser son joug sur l’indépendance des esprits, orchestré par une nomenklatura de supers privilégiés tenant les pouvoirs par tous les moyens légaux, mais aussi les plus inavouables, ne pas voter devient un acte de résistance civique, comme le prévoit la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, par ce légitime droit de résistance à l’oppression.

Les arguments développés dans le Troisième Oeil et l’Infini, concernant le refus de voter, notamment sur l’état lamentable de la justice, sont dans tous les cas plus réalistes et plus matures politiquement, que les arguments éculés, fallacieux, intéressés et souvent malhonnêtes et sectaires, des tenants du droit de vote, érigé en pseudo morale du DEVOIR de citoyen !

Ce livre GRATUIT, offert ici en téléchargement gratuit, lentement mais inexorablement se répand dans le corps social ; les réactions de surprise et de grand intérêt qu’il suscite démontre le bien fondé des postulats de bon sens sur lesquels il repose, de quoi lui permettre une diffusion croissante, ce qui concoure à éveiller de plus en plus une conscience citoyenne anesthésiée par les méfaits de la propagande et de la désinformation que font régner les adversaires de la liberté !


SUITE des révélations de CABBALE : De L’alimentation


Jeu de l’oie, jeu de la Mère l’Oie, de l’amère loi, une case différente à chaque page, cliquez !


Maintenant le deuxième tome du livre de la Cabbale source : la Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée, deux fois plus riche que le premier, est offert en téléchargement GRATUIT.




le tarot du sepher de moise


Copie autorisée et même conseillée, à condition de mentionner la source :
http://www.cabbale.org/-Gouvernement-l-homme-et-ses-droits-.html
telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit