Cabbale.org
 

Le corps dans le jeu de cabbale

Amour, l'homme et le corps astral

H.P. Blavatsky et la voix du silence


(JPG) mour et forme éthérée de l’homme.

Le premier est cette forme éthérée que l’on prendrait lorsque quittant le corps physique, on apparaîtrait dans son corps astral, si l’on avait en outre toute la connaissance d’un adepte. Le Bodhisattva développe cette forme en lui-même à mesure qu’il avance sur le sentier. Ayant atteint le but et refusé son fruit, il reste sur cette terre comme adepte : et quand il meurt,t au lieu d’aller en Nirvâna, il reste dans ce corps glorieux qu’il a tissé pour lui-même, invisible à l’humanité non initiée, pour la surveiller et la protéger.

Sambhogakâya est la même chose, mais avec le lustre additionnel de "trois perfections" dont l’une est l’oblitération entière de tout rapport terrestre.

Le corps Dharmakâya est celui d’un Bouddha complet, c’est-à-dire pas de corps du tout mais un souffle idéal ; la conscience engloutie dans la conscience universelle, ou l’âme vide de tout attribut. Une fois devenu un Dharmakâya, un Adepte ou Bouddha laisse derrière lui tout rapport possible avec la terre, toute pensée même de la terre. Ainsi, pour pouvoir aider l’humanité, un Adepte qui a gagné le droit au Nirvâna "renonce au corps Dharmakâya" en langue mystique ; ne garde de Sambhogakâya que la grande et complète connaissance, et reste dans son corps Nirmânakâya. L’école ésotérique enseigne que Gautama Bouddha, de même que plusieurs de ses Arhats, est un Nirmânakâya de ce genre, et qu’au-dessus de lui, à cause de son grand renoncement et de son sacrifice au genre humain,il n’y en a pas de connu.

Baisse la tête et écoute bien ô Bodhisattva. La compassion parle et dit : "Peut-il y avoir de la béatitude quand tout ce qui vit doit souffrir ? Seras-tu sauvé pour entendre gémir le monde entier ?"

Maintenant tu as entendu ce qui a été dit.

Tu n’atteindras le septième pas et tu ne franchiras la porte de la connaissance finale que pour épouser la douleur, - si tu veux être Tathâgata, suivre les pas de tes prédécesseurs, rester sans égoïsme jusqu’à la fin sans fin.

Tu est éclairé, choisis ta route.

Regarde la tendre lumière qui inonde le ciel d’orient. En signe de louange le ciel et la terre s’unissent. Et des quadruples pouvoirs manifestés s’élève un chant d’amour, du feu flamboyant et de l’eau fluide, de la terre odorante e du vent impétueux.

Écoute ! ... du profond et insondable tourbillon de cette lumière d’or où se baigne le Vainqueur, la voix sans parole de toute la nature élève ses milles accents pour proclamer :

JOIE A VOUS, HOMMES DE MYALBA. Myalba est notre terre fort justement appelé "Enfer", et le plus grand de tous les enfers par l’école ésotérique. La doctrine ésotérique ne connaît pas d’autre enfer ou lieu de punition qu’une planète ou terre portant des hommes. Avitchi est un état et non une localité.

Un PÈLERIN EST REVENUE "DE L’AUTRE RIVE".

Un NOUVEL ARHAN EST NÉ. C’est-à-dire qu’un nouveau Sauveur du genre humain est né, qui conduira les hommes au Nirvâna final, après la fin du cycle de vie.

Paix à tous les êtres. Ceci est une des variantes de la formule qui termine sans exception tous les traités, invocations ou instructions ; "Paix à tous les êtres", "Béni soit tout ce qui vit", etc., etc..

Un document de l’Association Théosophique Canadienne, (une association régionale de la Société Théosophique d’Adyar) 1667 Nash Road, Box 108, Courtice, On. Canada L1E 1S8


Forums sur : Amour, l'homme et le corps astral


le tarot du sepher de moise


telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit