Cabbale.org
 

Fabre d’Olivet sa vie

Fabre d'Olivet Biographie par sédir : la donné anthropologique

Fabre d’Olivet son histoire


Notice Biographique d’Antoine Fabre d’Olivet par Sédir, suite et fin.

C’est la donnée anthropologique de l’école ionienne jusqu’à Lucrèce, suivie d’une manière transcendantale dans toute sa vérité historique et magistralement exposée.

De plus cette donnée naturaliste est maîtrisée dogmatiquement par un spiritualisme qui ne se dément jamais.

Celui-ci sort d’un mysticisme rationnel, en ce sens que, presque toujours, il se motive et se démontre logiquement.

L’universalité des temps est consciencieusement vérifié par la comparaison de toutes les chronologies. Elle se déroule bien et encadre exactement des faits. Malheureusement, on sent que l’auteur est plus préoccupé de ses études préalables et de l’application qu’il en veut faire que de son sujet immédiat.

Les faits n’entrent pas en ligne de compte dans son livre, en tant que signes signifiant par eux-mêmes quelque chose. Ils sont là comme un motif occasionnel, et non comme une expérience, d’où doit jaillir l’observation. L’auteur, monté dans l’abstraction ne voit plus qu’elle, perd absolument terre et s’enfonce, laissant toutes les réalités loin de lui.

Ses pensées n’en sont pas moins puissantes et belles, quoique toujours métaphysiciennes et froides.

Trop métaphysicien pour être physiologue, Fabre d’Olivet abstrait l’esprit de la vie, lorsqu’au contraire le grand mystère du Verbe dans tous les ordres possibles de sciences et d’arts est leur union.

La vue historique de l’auteur est panoramique avec un récitatif philosophique à côté. L’un et l’autre n’en sont ni moins beaux, ni moins utiles, pourvu qu’ils conduisent l’observateur à de tout autres fins que le peintre et le cicerone.

Dans l’ordre d’idées où se place Fabre d’Olivet, la Société humaine tout entière est une matière première sans vie et sans loi propre. On la dirait taillable et corvéable a priori et a posteriori par les gouvernements soi-disant théocratiques, républicains ou autocratiques.

Or, rien n’est moins exact, si l’on considère au contraire la Société comme un être collectif ayant comme tel sa loi physiologique intrinsèque, quels que soient ses gouvernements politiques.

Dans ce cas, le génie gouvernemental, qu’il soit et théocratique, républicain ou autocratique, ne consiste nullement à procéder par fantaisie abstraite, c’est-à-dire a priori, mais par constatation pure et simple de la loi du fait social lui-même.

La préférence de Fabre d’Olivet est évidemment pour la théocratie ; mais il la voit exclusivement gouvernementale, politique, et, chose étrange, ce sublime païen, si évidemment non chrétien, aboutit ainsi, sans s’en douter, au cléricalisme despotique comme Joseph de Maistre lui-même. De plus, sa préconisation du régime des castes, à la fin des Vers dorés, ne laisse aucun doute possible sur les conclusions de son oeuvre historique, bien qu’il déclare lui-même qu’il ne veut pas les livrer au public, ce qui était sage et prudent.


Forums sur : Fabre d'Olivet Biographie par sédir : la donné anthropologique


le tarot du sepher de moise


telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit