Cabbale.org
 

Esotérisme et jeu de cabbale

Homme et ésotérisme

H.P. Blavatsky et la voix du silence


(JPG) sotérisme de la parole de l’homme.

Cependant, quel est le sens des rouleaux de parchemin qui te font dire les paroles suivantes ?

"Om ! je crois que ce ne sont pas tous les Arhats qui obtiennent les doux fruits du Sentier Nirvânique".

"Om ! je crois que tous les Bouddhas n’entrent pas au Nirvâna Dharma". En phraséologie Bouddhique du Nord,tous les grands Arhats, Adeptes et Saints, sont appelés Bouddhas.

Oui ! sur le sentier Arya tu n’est plus un Srotâpatti, tu est un Bodhisattva Un Bodhisattva est moins, dans la hiérarchie, qu’un "Bouddha parfait". En parler exotérique, les deux sont souvent confondus. Pourtant la perception populaire innée et juste a placé, à cause de ce sacrifice de soi-même, un Bodhisattva plus haut dans son esprit qu’un Bouddha. Le courant est traversé. Il est vrai que tu as droit au vêtement Dharmakâya ; mais le Sambhogakâya est plus grand qu’un Nirvâni, et plus grand encore est le Nirmânakâya, - le Bouddha de Compassion. Le même respect populaire appelle "Bouddhas de compassion" les Bodhisattsvas qui, ayant atteint le rang d’Arhat (c’est-à-dire ayant achevé le quatrième ou septième sentier), refusent de passer à l’état nirvanîque ou "de prendre la robe Dharmakâya et de traverser à l’autre rive", sans quoi il deviendrait au delà de leur pouvoir d’aider les hommes, si peu même que Karma le permette. Ils préfèrent rester invisiblement ( en Esprit, pour ainsi dire), dans le monde, et contribuer au salut des hommes en les influençant pour leur faire suivre la bonne loi, c’est-à-dire en les conduisant sur le sentier de la justice. Il est d’usage dans le Bouddhisme exotérique du nord, d’honorer tous ces grands personnages comme des Saints, et de leur offrir même des prières, comme font les Grecs et les Catholiques pour leurs Saints et Patrons ; d’autre part, les doctrines ésotériques n’encouragent rien de pareil. Il y a une grande différence entre les deux enseignements. Le laïque exotérique connaît a peine le vrai sens du mot Nirmânakaya - de là la confusion et les explications insuffisantes des Orientalistes. Par exemple, Schlagintweit croit que Nirmânakâya veut dire la forme physique prise par les Bouddhas quand ils s’incarnent sur terre, - "la moins sublime de leurs entraves terrestres" (Voir "Buddhism in Tibet") - et il part de là pour donner une vue complètement fausse du sujet. Voici cependant la vraie doctrine :

Les trois corps ou formes bouddhiques sont appelés : 1- Nirmânakâya : 2- Sambhogakâya : 3-Dharmakâya.


Forums sur : Homme et ésotérisme


le tarot du sepher de moise


telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit