Cabbale.org
 

Cabbale par Saint-Yves D’Alveydre

La Cabbale et la tradition juive

Histoire et origine de la Cabbale.


(JPG) ur la tradition cabalistique lettre du Marquis de Saint-Yves d’Alveydre à Papus 10 janvier 1901.

La Cabbale, suite III.

Nous croyons que les Juifs ont transmis assez fidèlement ce qu’ils ont reçu des savants Kaldéens, avec leur écriture et la refonte des livres antérieurs par Esdras, guidé lui-même par le grand Maître de l’Université des Mages de Kaldée, Daniel. Mais au point de vue scientifique, cela n’avance pas la question. Elle n’en est que reculée à un inventaire des documents assyriens et ainsi de suite jusqu’à la source primordiale. Dans le second cas, Ca-Ba-La signifie la Puissance des XXII, CaBa, puisque C = 20, puisque B = 2.

Mais alors, la question est résolue exactement, puisqu’il s’agit du caractère scientifique attaché dans l’antiquité patriarcale aux alphabets de vingt-deux lettres numérales.

Faut-il faire de ces alphabets un monopole de race, en les appelant sémitiques ? Peut-être, si c’est réellement un monopole, non dans le cas contraire.

Or, d’après mon investigation des alphabets antiques de Ca-Ba-La, de XXII lettres, le plus caché, le plus secret qui a très certainement servi de prototype, non seulement à tous les autres du même genre, mais aux signes védiques et aux lettres sanscrites, est un alphabet aryen. - C’est celui que j’ai été si heureux de vous communiquer, et je le tiens moi-même de Brahmes éminents qui n’ont jamais songé à m’en demander le secret.

Il se distingue des autres dits sémitiques en ce que ses lettres sont morphologiques, c’est-à-dire parlant exactement par leurs formes, ce qui en fait un type absolument unique. De plus, une étude attentive m’a fait découvrir que ces mêmes lettres sont les prototypes des signes zodiacaux et planétaires, ce qui est aussi de toute importance.

Les Brahmes nomment cet alphabet Vattan ; et il semble remonter à la première race humaine, car, par ses cinq formes mères rigoureusement géométriques, il se signe de lui-même, Adam, Eve et Adamah.

Moïse semble le désigner dans le verset 19 du chapitre II de son Sépher Barashith. De plus, cet alphabet s’écrit de bas en haut, et ses lettres se groupent de manière à former des images morphologiques ou parlantes. Les pandits effacent ces caractères sur l’ardoise, dès que la leçon des gourous est finie. Ils l’écrivent aussi de gauche à droite, comme le sanscrit, donc à l’européenne. Pour toutes les raisons précédentes, cet alphabet prototype de tous les Kaba-lim appartient à la race aryenne.

On ne peut donc plus donner aux alphabets de ce genre le nom de sémitiques, puisqu’ils ne sont pas le monopole des races qu’on nomme ainsi, à tort ou à raison.

Mais on peut et on doit les appeler schématiques. Or le schéma ne signifie pas seulement signe de la Parole, mais aussi Gloire. C’est à cette double signification qu’il faut faire attention, en lisant le passage ci-dessus de saint Paul.

Elle existe aussi dans d’autres langues comme le slavon. Par exemple, l’étymologie du mot slave est slovo et slava qui signifie parole et gloire.

Ces sens portent déjà haut. Le sanscrit va corroborer cette altitude. Sama qu’on retrouve aussi dans les langues d’origine celtique, signifie similitude, identité, proportionnalité, équivalence, etc.


Forums sur : La Cabbale et la tradition juive


le tarot du sepher de moise


telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit