Cabbale.org
 

Saint-Yves d’Alveydre et le jeu de cabbale

La femme et le Livre du schime d'Irshou

Saint-Yves d’Alveydre et la femme


(JPG) e livre du Schisme d’Irshou et la femme.

Si la Femme s’élève au Sacerdoce public, montera-t-elle à l’autel du temple en même temps que l’Homme, offrira-t-elle son sacrifice à un autel différent ?

Pourquoi soulever de semblables questions en dehors du Conseil des Dieux et du Conseil de Dieu ?

Alors, on rappelait qu’en Europe, il y avait toujours des Druidesses, et qu’aux Indes, avant Ram la Dynastie lunaire avait existé conjointement avec la Dynastie solaire, jusqu’à Daçaratha.

En Europe, dans l’Instinct, en Asie dans l’Intelligence et dans la Science pures, le problème avait donc été jadis, non seulement posé, mais résolu en faveur de l’égalité.

Je pourrais donner des preuves mathématiques de la science étonnante dans laquelle la résurrection de ce problème se posa de nouveau ; mais je me suis interdit de faire autre chose que d’entr’ouvrir le voile de la Tradition ésotérique assez, mais pas plus qu’il n’est nécessaire, pour éclairer les faits extérieurs.

Comme ces interrogations avaient lieu en pleine opinion publique, parmi des milieux intellectuels et moraux absolument sincères dans leurs informations et dans leurs convictions, comme la Religion scientifique d’alors portait ses fruits de tolérance et de droiture universelles, la solution eût été facile, par la Science et par la Religion même, si l’intérêt d’Irshou n’avait pas été de tout brusquer.

Fut-il sincère, mais aveugle, ou joua-t-il un jeu ?

Toujours est-il qu’il prit brusquement parti, avec une passion d’autant plus dangereuse qu’elle était entraînante, pour l’excellence d’ÉVÉ, de Pracriti, d’Isis, de lÉternel Féminin sur l’Éternel Masculin, de la Nature sur Dieu, de l’Ame sur l’Esprit.

Il fit systématiquement dans la Science, ou plutôt dans l’Art dont j’ai parlé, et qui était entre les mains de tous, ce qu’en Europe, l’expérimentalisme ressuscite dans l’ordre des Sciences physiques depuis Bacon jusqu’à nos jours, sans parti pris, à côté, en dehors, mais à l’encontre de la théologie et du dogmatisme des Clercs.

Sans nier l’Ordre spirituel, qui était alors scientifiquement démonté, ni encore moins l’Ame du Monde dont les preuves étaient partout, il revendiqua comme plus directement bienfaisant pour les êtres vivants l’Ordre formel, le Féminin Universel, d’où sortent immédiatement toutes les manifestations quelles qu’elles soient.

C’est la Mère, avant tout, qu’il faut invoquer, déclara-t-il dans les assemblées.

C’est la Nature qui donne à tout, êtres et choses, un espace, un milieu de formation propre, une substance et une subsistance, l’Ame, le Corps, la Vie réelle, individualisée, la Loi de toute Vie et de toute chose.

Sans Elle que serait l’Univers et tous les Mondes infinis et tous les milliards d’êtres qui participent de sa Vie, depuis de Daïmon souterrain jusqu’au Dieux du Ciel supérieur.

Ce qu’ils seraient, le voici : une pensée occulte, en germe dans l’Esprit pur, une possibilité dans Iswara, mais nullement un acte réalisé par Pracriti.

Tout ne serait donc Rien ; et l’Univers n’existant pas, nulle prière d’être existant ne chercherait Celui qui ne serait jamais Père, n’étant pas Époux.


Forums sur : La femme et le Livre du schime d'Irshou


le tarot du sepher de moise


retour à la rubrique : Le Le livre schisme d’Irshou
telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit