Cabbale.org
 

Schisme d’Irshou dans le jeu de cabbale

Le livre de La femme et l'amour

Saint-Yves d’Alveydre et la femme


(JPG) a femme, l’amour et le feu cosmique.

Sinon, crains de porter au dehors la tempête qui t’agite en dedans, et de changer en discorde civile la Paix de cet Empire, tête du Dieu Social, réalisé par Ram sur cette Terre comme au Ciel.

Oui, la guerre est en moi, répondait Irshou ; mais qu’y puis-je ?

Si je me sens le fils de la femme, avant de me sentir le fils de l’Homme, si mon coeur bat pour notre Mère visible dans les Cieux et sur la Terre, avant de battre pour notre Père invisible : qu’y pouvez-vous ?

C’est au premier bienfait qu’est le premier amour.

Ce bienfait n’est pas le Principe, mais l’Origine ; c’est la Naissance, la Vie.

Il vient à l’Enfant par la Femme, à l’Univers entier par cette Femme des femmes, la Nature.

Vous me direz qu’elles engendrent dans la douleur, l’Une pour la durée terrestre, l’Autre pour le Temps sans bornes.

Je le sais ; mais une fourmi peut réparer l’injustice d’un éléphant ; et cette douleur m’est une raison de les chérir mille fois davantage, et de vouloir mille fois plus éclatantes leur glorification et mon adoration.

Je ne veux pas manquer au respect que je vous dois ; mais pourquoi voulez-vous éluder devant le public la question qui se pose depuis si longtemps dans les intelligences et dans les âmes, dans les temples et dans les foyers ?

Vous espérez l’atermoyer sans cesse, en vous appuyant toujours sur ce qui fut et sur ce qui est, faute, peut-être, d’être bien certains de ce qui doit être, et des moyens de vous concilier ce qui doit advenir.

Mais ce que votre science ne peut pas ou ne veut pas résoudre, mon amour en sait assez pour le vouloir et le pouvoir.

Je veux qu’aussi bien que les hommes, les femmes aient leur Sacerdoce à elles, la mitre, la tiare.

Je veux que la Nature, l’Ame de l’Univers, la Vie, ait ses autels séparés desservis par un Sacerdoce féminin. Suis-je impie, dites-le ; suis-je injuste, osez l’exprimer publiquement !

J’en appellerai à tous, et ceux qui m’aiment me suivront.

Ah ! reprenaient les Pontifes, malheur aux peuples, si l’Amour seul les dirige ; car la haine se mettra sans recours parmi eux.

L’Amour est le feu cosmique lui-même, dont la Sagesse est la Lumière ; et tu veux ôter cette Lumière du Gouvernement des Ames.

La Vérité et la Vie universelles habitent nos temples ; la Science intégrale a, comme cette Vérité et comme cette Vie, quatre hiérarchies ; le Nom ineffable à quatre lettres ; et, de ces quatre, tu veux supprimer la Première, que tu ne connais pas.

Ecoute, et si tu peux être rappelé à la lumière, médite après avoir entendu.

C’est pour éviter mille maux publics et privés que nous atermoyons ce que tu veux précipiter.


Forums sur : Le livre de La femme et l'amour


le tarot du sepher de moise


retour à la rubrique : Le Le livre schisme d’Irshou
telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit