Cabbale.org
 

Livre Lettre de Koot’ Hoomi Lal Singh

Le livre de l'énergie vitale

De la tradition Orientale à l’Occidentale.


(JPG) n autre exemple, Livre 5 :

Passons à un autre exemple.

Nous Orientaux, nous voyons une grande différence entre les deux qualités de deux quantités égales d’équivalents vitaux dépensés par deux hommes, dont l’un, supposons, s’en va tranquillement à son travail quotidien, et dont l’autre se dirige vers une station de police pour y dénoncer son semblable.

Pour vos hommes de science, il n’y aura pas de différence.

Pourquoi ? Parce que, dans son évolution invisible, toute pensée humaine passe dans l’endroit dont l’ordre physique est l’envers, et devient une entité active, en s’associant, en s’unifiant avec un élément particulier, c’est-à-dire avec une force semi-intellectuelles des royaumes de la vie.

Cette pensée survit comme une intelligence active, comme une créature engendrée de l’esprit, pendant une période plus ou moins longue, et proportionnelle à l’intensité de l’action cérébrale qui l’a générée.

Ainsi, une bonne pensée se perpétue comme une puissance active et bienfaisante, et une mauvaise comme un pouvoir démoniaque et maléfique.

De sorte que l’homme peuple continuellement sa course dans l’espace, d’un monde à son image, rempli des émanations de ses fantaisies, de ses désirs, de ses impulsions et de ses passions.

Mais à son tour, ce milieu invisible de l’homme réagit, par son seul contact, sur toute organisation sensitive ou nerveuse, proportionnellement à son intensité dynamique.

C’est ce que les bouddhistes appellent Shandba, les Indous Karma.

L’adepte crée sciemment ces formes ; les autres les génèrent au hasard.

L’adepte, pour réussir, et conserver son pouvoir, doit demeurer dans la solitude et, plus ou moins, dans l’intérieur de sa propre âme.

Il y a des choses que la science sensorielle perçoit encore moins.

L’industrieuse fourmi, l’active abeille, l’oiseau qui bâtit son nid, accumulent chacun de son humble degré, autant d’énergie cosmique dans une forme spécifique, que Hayden, Platon ou un laboureur poussant sa charrue, dans leurs actions spéciales.

Mais le chasseur qui tue le gibier pour son plaisir ou son profit, ou le positiviste qui dépense sa mentalité à prouver que + x + = -, gaspille et perd l’énergie cosmique ni plus ni moins que le tigre des jungles bondissant sur sa proie.

Ce sont tous des voleurs qui frustrent la nature, au lieu de l’enrichir, et tous auront à lui rendre des comptes, proportionnellement au degré de leur intellectualité.

Vos sciences expérimentales n’ont rien à faire avec la moralité, la vertu, l’humanité : c’est pourquoi elles ne peuvent pas compter sur notre secours, jusqu’à ce qu’elles rétablissent leur lien et leur alliance avec l’ordre hyperphysique.

Sèche classification de faits extérieurs à l’homme, de ténèbres extra humaines, existant avant, et devant exister après lui, le domaine de leur utilité cesse pour nous, à la frontière même de ces faits.

Cette science occidentale se soucie fort peu des suggestions et des résultats, que peuvent entraîner pour l’humanité les accumulations méthodiques, ou non, des matériaux qu’elle remue.


Forums sur : Le livre de l'énergie vitale


le tarot du sepher de moise


telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit