Cabbale.org
 

Salomon et l’ésotérisme versets 5.09 et 5.10

Livre d'Esotérisme et l'Or philosophique dans le Cantique

© 2006 C. Le Moal votre guide du Jeu


(JPG) ’ésotérisme et l’Or philosophique.

Les compagnes.

5.09 Quel est vostre bien aimé entre tous les bien aimés, o la plus belle d’entre touttes les femmes ? Quel est vostre bien aimé entre tous les autres, au sujet duquel vous nous avez ainsi conjurés ?

L’on peut dire de la pierre terrestre comme de la celeste, au sujet de l’epoux, ce que saint Jean a dit au sujet de l’epoux de l’église, que la lumiere aiant luy dans les tenebres, ces tenebres ne l’avoient néanmoins pas comprise ; qu’estant venu ches luy, les siens avoient refusé de le recevoir. Ce sont ceus qui font profession de scavants, ausquels seuls la decouverte de cette lumiere convient, qui la voiant briller à leurs yeus, ne la veulent pas admettre. Ils dressent un autel au Dieu inconnu, et cependant ils traittent de doctrine nouvelle et inconnue celle qui le leur fait connoistre. D’autres s’en moquent et tres peu y croient, car ils sont presque tous sourds à un tel langage, et l’on peut dire que celuy qui fait touttes les delices de la nature sa mere et de son epouse, leur est inconnu à ce portrait que l’epouse leur en a fait. L’or est le dieu des avares, ils n’en connoissent point d’autre, bien loin de connoistre l’or philosophique sous une ville apparence. La fortune est le dieu des ambitieus, bien loin de s’abaisser à la simplicité de la nature, et au mistere ineffable de la lumiere, lorsqu’elle s’unit avec la matiere ; par laquelle union cette pierre benitte renferme toutte la gloire et la puissance de la nature, avec touttes les inactions apparentes de la matiere.

(Decet ut plene noveris quem diligis, atque orare in eo et spiritualitates celestis, et assumptae misterium incorporationis agnoscas.) C’est ce que l’epouse entreprend de faire par les parolles du verset suivant.

L’epouse

5.10 Mon bien aimé blanc et rouge est choisy entre mille.

L’epouse met icy la blancheur devant la rougeur. La blancheur indique l’origine celeste et lumineuse de l’epoux, et la rougeur ce qu’il a pris de la terre rouge adamique, à laquelle il s’est uny [I] (adam enim rufus)[/I] et c’est pouquoy quelqu’un a donné le nom de bol rouge au sujet philosophique. Et cette rougeur vient à cet epoux d’avoir foulé le vin de la grappe philosophique, tout seul, sans aucun secours étranger. Et ce jus de la grappe n’a rejailly que sur sa robe, sa terrestreité, car de sa nature il est tout lumineus, et la lumiere mesme.

Il a esté choisy entre mille, car cet agent estant le premier de touttes les creatures (primum creatum), il a esté élevé au dessus de touttes, et l’on peut appliquer à ce serviteur de la nature, cet agent du Seigneur, ce que dit Isaie, cap. 42 : ( Voicy mon serviteur, voicy mon eleu, je reprendré mon esprit sur luy, et il rendra justice aus nations), c’est à dire il jugera les autres creatures materielles ausquelles ne s’estant point meslé (car c’est un estre indeterminé), il est sans tache, et sauve et perfectionne les autres estres materiels par son sang et sa teinture.


Forums sur : Livre d'Esotérisme et l'Or philosophique dans le Cantique


le tarot du sepher de moise


telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit