Cabbale.org
 

Gouvernement : droits de l’homme.

Livre le 3ème oeil et l'infini : Le Gouvernement et la loi.

Gouvernement et jeu de cabbale


L’Académie d’Hermès


Téléchargement GRATUIT du livre : Le Troisième Oeil et l’infini.


Le maintien des privilèges par le gouvernement.

  • Extrait du livre en Téléchargement GRATUIT :Le Troisième Oeil et l’Infini.

I, jeu cabbale livre (JPG) ndépendamment du fait que pour l’application effective des Droits de l’Homme, il a été nécessaire de procéder à la suppression des privilèges (Nuit du 4 août 1789), sans laquelle suppression, cette Déclaration n’était applicable par aucun gouvernement ; ce qui suppose que toute réactivation de privilèges, par un gouvernement est nécessairement une violation de la Déclaration des Droits de l’Homme. L’Art 6 précise clairement : l’admission à toutes dignités, places et emplois publics selon les seuls critères des capacités, vertus et talents, ce qui fait de la garantie de l’emploi à vie des fonctionnaires, - qui ne repose sur aucune raison objectivement défendable autre que celle d’un privilège, et du maintien dans le statut public, même lorsque l’utilité du poste à disparu -, est une VIOLATION FLAGRANTE de la Déclaration des Droits de l’Homme par le gouvernement, et par voie de conséquence de la constitution.

Article 12 - La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux à qui elle est confiée.

Je laisse à chacun le soin de prolonger les implications de cet Article 12, qu’il me soit juste permis de préciser que nos gouvernements n’ont jamais de problème de sécurité, la force publique ne leur est jamais comptée, mais si un citoyen demande protection, dans une banlieue sous l’emprise de voyous ou trafiquants de drogues, on leur opposera toujours la faiblesse des moyens et des effectifs, ou le fait que la police refuse d’exposer ses membres à l’insécurité et la violence, que par incompétence et irresponsabilité cette police a pendant de nombreuses années, laissé se développer... Comprenne qui pourra...

Qui contôle le gouvernement puisque le citoyen ne peut plus le faire ?...

Article 14 - Les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi.

Essayez de demander à un gouvernement ou une administration de constater le suivi de l’emploi de la contribution publique, rien que le non-respect de cet article démontre l’état de corruption totale de la techno-structure, et de ses agents les fonctionnaires, le secret et l’obscurité sont les conditions indispensables d’un gouvernement totalitaire.

Et s’il fallait une confirmation, la clarté de rédaction de l’Article 15 - « La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration ». ne permet, sur ce sujet, aucune argumentation spécieuse ou de sophiste, en n’oubliant jamais que ce principe est réputé imprescriptible, inaliénable et sacré, ce qu’ignore allègrement tous les gouvernements.

Il est donc évident que conformément à l’Article 16 : « Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution »., nous n’avons pas de constitution et qu’il nous est tout à fait possible d’invoquer, contre un gouvernement une liberté, elle aussi imprescriptible, inaliénable et sacrée a savoir : Art 3 « la résistance à l’oppression »., et tout ce qui n’est pas conforme à la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, est une oppression !

Imaginez un instant que nous soyons tous correctement instruits de nos droits opposables à l’ensemble du corps social, comme le dit si bien le préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, y aurait-il autant de fonctionnaires en surnombre dans la nomenklatura de l’eggrégore Nation et de son gouvernement ?

Y aurait-il un gouvernement qui oserait faire autant de Lois spoliatrices de nos Libertés individuelles, au profit des pseudo libertés du collectif ?

Y aurait-il un gouvernement qui accepterait qu’il y ait autant de présumés innocents, en situation de présumés coupables ?

Y aurait-il autant de peur dans le coeur de chaque citoyen lorsqu’il est confronté à l’une des officines du gouvernement ?

Alors, qui osera prétendre, que le maintien dans l’ignorance de ses droits fondamentaux, de toute une population d’hommes et de femmes, n’est pas un comportement nuisible et une injure faite à la mémoire de tous ceux, qui, dans la fleur de l’âge, sont morts en combattant les armes à la main, pour que nous puissions hériter de ce trésor d’humanisme et de liberté, sans autre effort à faire que celui qui consiste à le revendiquer.


Jeu de l’oie, jeu de la Mère l’Oie, de l’amère loi, une case différente à chaque page, cliquez !


Maintenant le deuxième tome du livre de la Cabbale source : la Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée, deux fois plus riche que le premier, est offert en téléchargement GRATUIT.


Forums sur : Livre le 3ème oeil et l'infini : Le Gouvernement et la loi.


le tarot du sepher de moise


Copie autorisée et même conseillée, à condition de mentionner la source :
http://www.cabbale.org/Livre-le-3eme-oeil-et-l-infini-Le,63.html
telechargement, telechargement gratuit,cabbale,livre,3ème oeil,jeu dans Le 3eme Oeil et l Infini

Ce site, cabbale.org, met à votre disposition le livre "le 3ème Oeil et l'Infini" en vous offrant des extraits en consultation en ligne, mais aussi, vous permet de télécharger gratuitement l'intégralité du "3ème Oeil et l'Infini" au format pdf.

Consultez le livre : le 3ème Oeil et l'Infini : extraits

Téléchargement : le 3ème Oeil et l'Infini - téléchargement gratuit